Dire adieu à la fast-fashion

Hello tout le monde !

Pour ce premier article on a décidé de traiter du sujet fondamental de la marque et de sensibiliser à l’envers du décor de la diabolique fast-fashion (et de vous proposer des alternatives pour lui dire enfin adieu).


Mais la fast-fashion concrètement c’est QUOI ?


La fast-fashion c’est une grande partie de l’industrie vestimentaire avec des dégâts tous aussi grands. Tout le monde connaît cette fameuse marque composée de 2 lettres avec un logo rouge ? Et bien c’est un peu la queen en matière de fast-fashion : un renouvellement quasi hebdomadaire des collections, une production excessivement nocive pour l’environnement et l’être humain, une main d’oeuvre à l’autre bout du monde payée 3 fois rien, et une qualité moindre pour que le consommateur revienne vite consommer. Voici un bon résumé de la fast-fashion


Ne vous êtes-vous jamais demandé comment un tee-shirt pouvait coûter si peu cher ? C’est au détriment de la qualité mais aussi (et surtout) de la fabrication : les salaires au Bangladesh (et d’autres pays utilisés par la fast-fashion) ne sont rien comparés aux salaires français.


En 2013 a eu lieu cette catastrophe qui a marqué l’industrie de la mode : l’effondrement du Rana Plaza, tuant 1 127 personnes et éveillant beaucoup les consciences : et oui lorsque l’on veut agir pour l’environnement et pour l’éthique on pense beaucoup à son alimentation, son moyen de transport, mais rarement à ses vêtements, et pourtant…  1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre émis par an, 20 % de la pollution des eaux mondiales, un nombre incalculable de produits chimiques et toxiques utilisés, d’hommes et de femmes exploités, bref la liste est longue.


Le but n’est pas de vous faire culpabiliser mais de vous sensibiliser à une consommation plus responsable.


gif

Alors, COMMENT DIRE ADIEU A LA FAST-FASHION ? Il paraît que nous n’utilisons pas environ 70% de notre garde-robe, énorme me direz-vous, surtout que l’on se retrouve tous souvent devant notre armoire avec l’éternelle phrase “Je n’ai rien à me mettre” alors comment faire ?



LE TRI

Ça parait bête comme ça mais ce petit tri vestimentaire peut déboucher sur un vrai changement de consommation. Ouvrez vos placards et commencez par trier vos vêtements, libre à vous de vous organiser comme vous le souhaitez, en ce qui me concerne il y avait plusieurs piles : 


JE GARDE (car je mets souvent) J’HÉSITE (car je mets de temps en temps/ valeur sentimentale)JE M’EN DÉBARRASSE (car je n’ai pas mis depuis + de 6 mois, abîmés etc)


Croyez-moi ce tri commence déjà à remettre en question nos habitudes. Et on y voit déjà plus clair !



VENDRE, DONNER, RECYCLER CE QU’ON NE MET PLUS

Maintenant que vous avez votre pile de vêtements à qui dire adieu il ne reste plus qu’à s’en débarrasser, mais pas n’importe comment. Il ne suffit pas de mettre tout ça dans un grand sac poubelle et d’attendre que les éboueurs passent, un vêtement ça se revend, ça se donne mais aussi ça recycle.

Vinted, Videdressing, Leboncoin… Plusieurs plateformes existent pour revendre des pièces que vous ne mettez plus : vous videz vos placards et remplissez votre porte-monnaie, tout bénéf !


Donner : vous avez des vêtements en bon état mais qui ne seront jamais rachetés, alors donnez les ! Ressourceries, associations, bennes du RELAIS, il y’a forcément un organisme qui acceptera volontiers vos textiles pour les redonner aux plus démunis.


Et le recyclage ? Vous avez des vêtements trop abîmés pour être réutilisés ? Donnez aussi ! Isolant, chiffon, rembourrage, votre vieux jean troué aura forcément une seconde vie ! Peu importe son état, un textile a de la valeur alors donnez-le.


L’UPCYCLING

Avis aux créatifs,rien ne se perd tout se transforme 

Vous êtes trop attachés à un tee-shirt pour le donner et en même temps vous ne vous voyez plus le porter ? L’upcycling est fait pour vous. Avec un peu de patience et de couture vous pouvez vite transformer ce tee-shirt en sac de courses avec une histoire fun à raconter. Mais vous pouvez faire tellement d’autres choses, internet est une mine d’or concernant les tutos DIY et l’upcycling alors n’hésitez pas à farfouiller, qui sait vous allez peut-être même créer un tee-shirt à partir d’un jean (oui oui). 


ACHETER DE FAÇON RESPONSABLE

Maintenant que les placards sont vides il faut les remplir un peu, parce qu’être éco-responsable c’est bien, mais le but n’est pas d’avoir un seul pantalon dans sa garde-robe non plus ! Pour vos nouveaux achats orientez vous vers de la seconde-main et/ou la mode éco-responsable. Vous pouvez-même louer vos fringues !


LA LOCATION Un mariage se profile à l’horizon et vous avez déjà la flemme d’acheter une nouvelle tenue habillée pour l’occaz avec ce sentiment que ce sera la tenue d’un week-end et que vous ne pourrez plus jamais la remettre ? Alors louez-la ! 

Vous aurez une superbe tenue le temps qu’il faut sans qu’elle ne dorme dans votre armoire les mois suivants car oui, soyons honnêtes, on s’habille rarement pour aller bosser comme pour aller à un mariage ou à un gala !


Panoply City : vêtements de luxe, à l’unité ou en abonnement mensuel, entre 4 et 8 jours. (Femme)

Le Grand Dressing : box contenant 4 pièces (1 look), abonnement entre 1 & 6 mois. (Homme)

L’Armoire Paris : box mensuelle, entre 2 styles/mois & 4 styles/mois. (Homme & Femme)

Chic by Choice : robe de créateurs, entre 4 et 8 jours. (Femme)

Les 2 Oursons : tenues de cérémonies, 4 jours et suppléments dispos. (Homme)

ACHETER DE SECONDE MAIN  Que ce soit en ressourcerie, en friperie, ou via les plateformes citées plus haut, acheter de seconde main possède plein d’avantages et en premier celui du prix ! Car l’argument principal pour la consommation de la fast-fashion c’est bien le “ça coûte pas cher” et bien la seconde main aussi !


Vous en avez pour tous les goûts (et tous les budgets), entre les friperies un peu bazar où vous devez farfouiller pour trouver LA pièce, celles un peu plus chic ne vendant que du luxe, vous avez l’embarras du choix. Et qu’on se le dise, une pièce chinée c’est plus sympa qu’un petit haut produit en 10 000 exemplaires partout dans le monde !

Et de plus en plus de friperies/dépôts/boutiques solidaires ouvrent des e-shop alors plus d’excuses, et ci-dessous une petite liste qui vous redirige vers mes coups de cœurs :


LOOK-VINTAGE (Lyon & e-shop, homme & femme)

BIS-BOUTIQUE SOLIDAIRE (uniquement sur place à Paris, homme & femme)

RÉTRONOME VINTAGE (e-shop, femme)

FRIPERIE CAM (e-shop, femme)

MAD VINTAGE (plusieurs boutiques en France, e-shop, homme & femme)

TILT VINTAGE (plusieurs boutiques en France, e-shop, homme & femme)

Sans oublier toutes celles qui n’ont pas d’instagram ou d’e-shop, chaque ville regorge de friperies, ressourceries, à vous de trouver celle qui comblera vos envies ! 


ACHETER SLOW-FASHION Acheter du neuf sans passer par la case fast-fashion c’est possible. Il suffit d’acheter des écolabels et auprès de marque responsables, beaucoup sont référencées par la plateforme SloWeAre mais vous pouvez aussi en trouver ailleurs. 


Beaucoup de marques ont le désir d’être éco-responsables que ce soit en produisant en France, en utilisant des matières naturelles et innovantes  (comme le chanvre), en utilisant des matières recyclées, en upcyclant, etc. La mode responsable est à la portée de tous. Les tarifs sont plus élevés que chez la fast-fashion mais n’oubliez pas le début de l’article… Les prix sont toujours justifiés : conditions salariales, matières premières plus écologiques, savoir-faire, etc. 


On espère que cet article vous a plu et surtout qu’il aura permis d’éclairer la lanterne de ceux et celles ayant envie de changer leur façon de s’habiller !


On revient très vite avec un deuxième article ! 



POUR EN SAVOIR PLUS

AIDE

RETROUVEZ-NOUS SUR

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
NEWSLETTER

Recevez nos actualités et soyez au courant de nos nouveautés !

© 2020 par Studio Myosis - Tous droits réservés

0